« Ecosse, Terre de légendes » de Michel Rodrigue et David Pellet

Meegritt est un être du Petit Peuple, par opposition aux êtres humains. Plus précisément, c’est un brownie. Après une absence de 247 ans, le voilà de retour en Ecosse, où il décide de concocter un guide de voyage sur tous les êtres du pays afin de faciliter les déplacements du Petit Peuple. Il propose d’y ajouter des lieux à visiter et établissements où se restaurer. C’est son guide que nous sommes ainsi invités à lire à travers cet album.

L’ouvrage est divisé en quatre parties, une pour chaque section géographique de l’Ecosse. Meegritt prend le temps de décrire les êtres qui peuplent chaque lieu, en décrivant leur apparence, leur mode de vie, le lieu où on peut les trouver etc. Il s’agit en quelque sorte d’une encyclopédie des êtres des légendes écossaises. Il en existe une multitude, bienveillants comme sanguinaires, et la plupart des noms ne nous sont pas familiers. C’est à la fois très intéressant de rencontrer de nouveaux personnages, et amusant de découvrir les caractéristiques de ceux que nous connaissons, ou du moins que nous pensons connaître.

Toutes les présentations de ces êtres de légendes sont accompagnés de sublimes illustrations, chacune extraordinairement travaillée, colorée, et si toutes sont visiblement nées de la même patte, elles sont très variées, chacune dégageant une histoire différente. Les pages sont très aérées car la description d’une créature occupe généralement une pleine page, voire une double page.

De temps à autre nous trouvons des idées d’excursions, de lieux de visites, avec des précisions sur les horaires d’ouvertures. Il en est de même pour les auberges. C’est ce qui rappelle que nous avons affaire à un guide de voyage, car autrement l’album n’est qu’une succession de présentations. Ceci dit cela est loin d’être déplaisant, au contraire. Les textes de Michel Rodrigue sont brillamment écrits et savent susciter l’envie de connaître toutes les créatures présentées. Les dessins de David Pellet sont si beaux que c’est un plaisir de tourner les pages en se demandant quelle merveille se cache sur la prochaine. Et on referme cet album avec plein d’images en tête, des bribes de conte, des noms aux sonorités celtiques sur la langue : sporransuisgesbaisd bheulach,selkies et tant d’autres.

Inutile d’essayer de retenir toutes les informations tant cet album est riche, mais il est certain que c’est avec plaisir que vous prendrez une page au hasard pour redécouvrir un de ces êtres de féerie. Un ouvrage magnifique à mettre entre toutes les mains !

Cartes prêtes à encadrer offertes avec l’ouvrage

Le Lombard, 2012, ISBN 978-2-8036-3041-7, 96 pages, 34,95 €

Chronique réalisée pour Les Chroniques de l’Imaginaire

Retrouvez les autres billets BDs du jour chez Mango !

Publicités

16 réflexions au sujet de « « Ecosse, Terre de légendes » de Michel Rodrigue et David Pellet »

  1. J’avais repéré cette nouvelle collection. Il doit aussi y avoir un album sur les fées qui est sorti en même temps que celui sur l’écosse. C’est en tout cas très tentant^^

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s