« La Dame en noir », de Susan Hill

La Dame en noir est un roman dont je n’avais jamais entendu parler avant que le film ne sorte sur les écrans ce printemps. Je n’ai pas encore eu l’occasion de le voir, et quelque part ce n’est pas plus mal, je préfère toujours commencer par le roman et voir l’adaptation ensuite. Mais j’aime beaucoup les histoires de fantôme, et plus ça fait peur, mieux c’est. C’est donc sans hésiter que je me suis inscrite pour recevoir ce roman en livre voyageur sur le forum Club de lecture.

Résumé : lors d’une soirée de Noël, Arthur Kipps surprend sa famille à raconter des histoires de fantôme dans le salon. Lui revient alors en mémoire un évènement qu’il a vécu quelques années auparavant et dont il n’a jamais soufflé mot à personne. Alors qu’il était un jeune notaire, il avait dû quitter Londres pour aller retrouver et trier les papiers d’une cliente dans son manoir isolé, proche d’un village perdu dans la campagne. C’est alors qu’il avait vu la dame en noir, qui n’a cessé de le hanter durant son séjour.

Mon avis : très bon roman !

Arthur décide de raconter par écrit un secret qu’il garde au fond de lui depuis de nombreuses années, avant même qu’il ne soit marié à Esmé. Il était alors jeune notaire, enthousiaste, l’avenir s’ouvrait à lui. Lorsque son patron lui demande de gagner le nord de l’Angleterre pour se rendre au manoir de feu Mme Drablow, il est à la fois désolé de laisser sa fiancée, anxieux d’aller à la campagne, et heureux de se voir confier une telle mission. Que ce soit jeune ou plus âgé, Arthur est d’emblée attachant, et j’ai eu très envie de connaître son aventure.

Lorsque Arthur arrive au village de Crythin Gifford, l’atmosphère change. Il remarque que chaque fois qu’il explique pourquoi il est là, les visages se ferment, comme si les habitants savaient quelque chose dont ils ne veulent pas parler. Et à partir du moment où Arthur se rend à l’enterrement de Mme Drablow, l’atmosphère devient plus pesante encore car nous basculons totalement dans le gothique. Premièrement avec l’apparition de la dame en noir dans l’église, qu’Arthur semble être le seul à avoir remarqué. Ensuite par l’environnement dans lequel se déroule l’histoire. Tout y est : le manoir isolé, la brume, les marais, le cimetière familial dans l’enceinte du manoir… Et bien sûr la présence du fantôme.

Soyons honnêtes, il n’y a pas de quoi se ronger les ongles sous les draps et en faire des cauchemars. Mais l’ambiance donnée à cette histoire est très réussie. Les bruits dans la maison alors que tout est calme, la porte qui refuse de s’ouvrir et qu’on trouve béante plus tard, le cri d’un enfant qu’on essaie de sauver avant de s’apercevoir que la scène s’est passée il y a bien longtemps, et puis cette fameuse dame en noir ! Quelle est son histoire ? Pourquoi hante-t-elle le manoir ? Il y a tout de même de quoi faire de ce roman un page-turner, dans lequel on se plonge totalement, et que j’ai choisi de ne lire que le soir à la lumière d’une lampe.

L’écriture est très habile, mise en retrait pour qu’on ne se concentre vraiment que sur l’histoire. Ce n’est pas mal écrit, ce n’est pas particulièrement bien écrit non plus, et ce n’est pas plus mal. On se laisse emporter par les sensations sans faire s’arrêter sur les mots. En tous les cas l’intrigue est très bien menée. Il y a du suspense, des temps morts, et des moments effrayants. Ce que j’ai beaucoup aimé, et c’est ce que j’aime dans tous les films qui font peur, c’est le latent. On sent qu’il va se passer quelque chose, et on attend que ça arrive. L’angoisse qui naît de cette attente est ce que je préfère dans les histoires de fantômes, plus que la confrontation.

Donc pour moi, ce roman est une réussite. J’ai adoré l’histoire, l’ambiance gothique, la façon dont Susan Hill joue avec Arthur et nos émotions, et la fin clôt brillamment l’histoire. Il ne me reste plus qu’à voir le film !

Remerciements : merci à Danouna de m’avoir permis de lire ce roman 🙂

L’Archipel, février 2012, ISBN 978-2-8098-0573-4, 219 pages, 18,50 €

Publicités

20 réflexions au sujet de « « La Dame en noir », de Susan Hill »

  1. Le début de ton avis me fait penser à Dracula, avec le jeune homme qui laisse sa fiancée pour partir remplir une mission professionnelle dans une contrée « lointaine ». Puis le fantôme dans l’église m’a fait penser à la Morte amoureuse. Ce roman a l’air pas mal du tout, en tout cas. 🙂

    1. Oui, tu n’as pas tort, il y a un peu de ça 🙂 J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman, l’atmosphère est bien rendue. On ne se ronge pas les ongles à chaque page mais c’est tout de même efficace 🙂

  2. Tout n’est pas perdu, j’ai pas eu le temps d’aller le voir au ciné.

    Merci de m’avoir fait connaître l’existence de ce livre que je parcourrais surement ^^

    1. Comme ça tu pourras lire le livre avant de voir le film ^^ Il y a de quoi faire un très bon film en tout cas, le livre joue beaucoup sur le son et le visuel. J’espère que l’adaptation est réussie !

  3. Il est dans ma wishlist depuis un bon moment, et ton avis vient de le faire remonter de quelques places 😉 Et comme j’ai bien envie de voir le film, il va falloir que je me booste pour le lire ^^

  4. J’ai beaucoup aimé aussi l’atmosphère de ce récit. C’est vraiment ce que j’ai préféré. Il y a des moments où il est seul sur la lande, brrr! C’était bien!

  5. J’avais très envie de découvrir ce roman, et en précisant que ça ne fiche pas tant que ça la trouille, je suis convaincue ! Je le mettrai dans ma wish, mais je ne pense pas l’acheter avant longtemps, j’ai vraiment abusé là-dessus ces derniers temps. Merci pour l’article en tout cas !

    1. C’est vraiment plus axé sur l’ambiance, et c’est comme ça que j’aime avoir la trouille. Les descriptions gores ne font que m’écoeurer.
      Attends toi quand même à te ronger un peu les ongles ^^

    1. Mais ce n’est pas un thriller, c’est une histoire fantastique, qui fait très 19è. Maupassant, Poe, dans ce goût là. La couverture est tirée de l’affiche du film et elle sied à merveille au roman 🙂

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s