« Une nuit pour tout changer », d’Aurore Seïté.

Résumé : Luc est un étudiant comme tant d’autres. Il suit des cours à l’université, a des amis, une prétendante, rentre chez lui après les cours… Tout se passe normalement jusqu’au jour où, alors qu’il s’était endormi dans son lit, il se réveille dans un lieu inconnu, près d’une fontaine. Une fontaine à la jonction de quatre rues.

Les personnes qui viennent à sa rencontre lui annoncent qu’il est au Sablier, un endroit auquel on n’accède que lorsqu’on est endormi. La fontaine permet de plonger dans ses souvenirs pour y modifier ce qui empêche chacun d’être heureux dans la vie réelle. Cela peut prendre des jours, des mois, des années, lorsqu’un des habitants du Sablier se sent prêt, il retourne dans le monde réel pour reprendre sa vie au moment exact où il l’avait laissée.

Le souci pour Luc, c’est qu’il ne sait pas ce qu’il fait là. Il n’a rien à réparer dans son passé, et la fontaine est au courant puisqu’elle refuse de lui indiquer laquelle des quatre familles (une pour chaque rue) il doit intégrer. Il choisit tout de même celle d’Aube, qui l’a accueilli à son arrivée. Ils vont rapidement tomber amoureux et penser vivre quelques temps au Sablier, lieu où la violence n’existe pas. Jusqu’au jour où Luc plonge en même temps que Jade dans la fontaine et s’immisce involontairement dans son souvenir. A partir de ce moment-là, la guerre sera déclarée. Car au Sablier, les secrets de chacun ne doivent jamais être révélés.

Mon avis : pour un premier roman, Aurore Seïté a su imposer son style et son imagination. Le microcosme qu’elle a construit est élaboré, très visuel, on s’imagine sans peine les personnages évoluer dans cet environnement. Le récit est riche en rebondissements, et l’auteure ne rechigne pas à tuer ses personnages pour ajouter du piquant à l’histoire. Globalement c’est très réussi.

Mais certains évènements sont trop faciles, pas assez aboutis. Que Luc tombe amoureux d’Aube, pourquoi pas ? Mais que cela se produise tout de suite et qu’elle tombe enceinte le deuxième soir, c’est un peu gros. Et j’ai eu beaucoup de mal à comprendre pourquoi, dans ce lieu paisible qui ne connait pas la violence, une guerre fratricide et sans pitié s’est engagée. La raison est que Luc est entré dans le souvenir de Jade, mais n’est-ce pas exagéré de s’entre-tuer pour « si peu » ? D’autant que Luc ne révèle à personne ce qu’il a vu.

Malgré ces maladresses dans l’intrigue, j’ai été emportée par l’imaginaire et l’écriture d’Aurore Seïté, qui sait entretenir l’intérêt du lecteur et ménager le suspense.

Chronique réalisée pour Les Chroniques de l’Imaginaire.

♣ Le billet de D’un livre à l’autre (très bien écrit).

Editions Persée, 2012, ISBN 978-2-8231-0086-0, 172 pages, 15,72 €

Publicités

7 réflexions au sujet de « « Une nuit pour tout changer », d’Aurore Seïté. »

    1. Ton clavier est tout excusé 😉 Je pense effectivement que si elle prend plus le temps de poser son histoire plutôt que de donner l’impression de vouloir finir son roman au plus vite, elle pourra faire quelque chose de très bien.

  1. Pour un premier livre de cette jeune auteure, il mérite d’être découvert et personnellement, je n’ ai pas été déçu par cette intrigue bien imaginée, bien ficelée. On trouve même dommage que l’histoire se termine trop rapidement. Vivement son prochain roman !

    1. Je suis d’accord, même si à mon sens ce sont certains épisodes du roman qui se déroulent trop rapidement. Elle a du potentiel en tout cas, et je suis sûre qu’en étayant plus la prochaine fois elle pourra faire encore mieux ^^

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s