Ma participation à un concours d’écriture

Décidément, pour moi qui ne prend pas plus que cela plaisir à écrire, 2012 est une drôle d’année. Grâce à L’exquise nouvelle j’ai eu l’occasion d’écrire une première nouvelle, expérience totalement inédite pour moi. Mon homme, très pointilleux et exigent, l’a beaucoup aimée (je n’en revenais pas ^^), des amis aussi, et de parfaits inconnus aussi. Même si quelque part je me disais que j’ai écrit juste parce que j’y ai été obligée ça fait quand même bien plaisir. Peut-être même que ça m’a fait d’autant plus plaisir.

Je suis membre d’un forum lillois consacré aux activités du coin, organisation de sorties etc, sur lequel le club de lecture a pris une importance considérable. Et notre grande prêtresse du club de lecture a eu envie d’organiser un concours d’écriture, gains à la clé pour les trois participants arrivés en tête après les votes de chacun.

Ce matin, les résultats tombent. Je suis deuxième sur dix. Et j’en suis vraiment très émue. Je n’ai toujours pas pris goût à l’écriture, mais l’organisatrice s’est démenée pour faire les choses en grand, c’était la moindre des choses d’honorer ses efforts. Et d’arriver deuxième ça me rend folle de joie ! C’est vraiment grisant de me dire qu’une bonne partie des votants a adhéré à ce que j’ai voulu partager avec eux 🙂

Mais assez de blabla, voici ma nouvelle avec comme thème imposé : Le pouvoir des mots.

◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊

Comme un boomerang

 

« Je suis enceinte »

Elle m’a balancé ça au petit déjeuner. Ma main s’est arrêtée en plein élan, alors que j’avais la bouche grande ouverte pour accueillir ma tartine. Elle a le chic pour m’annoncer des nouvelles réjouissantes quand je m’y attends le moins, mais celle-ci c’est le pompon.

J’ai laissé tomber ma main. La mâchoire inférieure tombante, je devais avoir une jolie tête de carpe, les yeux ronds comme des billes en prime.

Ah, Fanny, ma douce Fanny… Quelle manie tu as de remettre ma vie en questions en quelques mots ! J’ai démissionné. Je veux devenir peintre. J’ai perdu au casino. Beaucoup. J’ai rencontré quelqu’un. Je me suis trompée, je peux revenir ? Et moi qui ai toujours subi tes décisions et humeurs par amour. Mais cette fois j’avais enfin trouvé le courage de vivre pour moi. Depuis Aude.

Aude, c’est la femme de ma vie, je le sais. Mais toi, tu n’en sais rien, Fanny. Je n’ai pas encore osé t’en parler. Pourtant il va bien falloir, l’abcès devra percer à un moment ou à un autre, et le plus tôt le mieux. Mais comment t’expliquer que ta meilleure amie et moi nous voyons en secret ? Que ça s’est fait comme ça, que ça nous est tombé dessus sans que nous le voulions. On a bien tenté de se raisonner, d’atténuer nos sentiments, de les nier même. Nous ne voulions surtout pas te faire de mal. Mais que peut la raison quand il s’agit d’amour?

Comme tu le sais, Aude a pu être mutée à Bordeaux. Je vais la suivre, Fanny. Je poursuivrai mon activité de correcteur, mais là-bas, avec elle. Cela fait des années que je passe à côté de ma vie, tu en es consciente, n’est-ce pas ? A toujours tout prévoir en fonction de toi. Quand ta mère est morte je t’ai vue t’effondrer. Tu ne croyais plus en rien, n’avais plus envie de rien. Je t’ai vue perdre tes couleurs, ta chair, pour ne devenir qu’une silhouette fragile pâle comme la mort. Dieu, comme j’ai eu peur pour toi ma Fanny ! Et comme je me sentais impuissant… Malgré tout mon amour, tout mon soutien, tous mes sacrifices, rien ne pouvait te soulager de l’absence définitive de celle que tu chérissais le plus au monde. Les années ont passé. Ta mère te manque, évidemment, mais nous sommes restés soudés, et tu as su te reconstruire. Te voilà une femme accomplie, magnifique, sereine, confiante, épanouie. Amoureuse. Enceinte.

« Alors, t’es pas content ? », me demandes-tu en plongeant ta cuiller dans un bol de céréales, un sourire taquin sur les lèvres.

« Si, bien sûr », dis-je en me penchant vers toi pour te caresser la joue, en lâchant un rire bref et silencieux, gêné aussi, mais tu nages tellement dans ton bonheur que tu ne le vois pas.

Si, bien sûr…Un bébé, quoi de plus beau ? Un petit être, chair de ma chair, sang de mon sang…

Je vais partir, mon bébé. Je vais partir, à des kilomètres d’ici, avec la femme que j’aime, qui comble ma vie, qui rend précieux tous les instants passés avec elle. Celle auprès de qui je me sens vivant, important, avec qui j’ai plein de projets en tête. On a déjà repéré une maison à Bordeaux, d’ailleurs. Elle n’est pas bien grande, mais tu auras ta propre chambre, et il y a un grand jardin dans lequel tu pourras t’amuser avec Louna. Oui Fanny, je prends la chienne avec moi. Je sais que tu y tiens beaucoup mais je l’ai eue quand elle tenait encore dans ma main, et c’est bête à dire, mais quand tu es partie la toute première fois, elle était là pour m’aider à combler le vide.

« Pourquoi tu souris ? »

« Parce que je suis heureux, voyons »

En réalité parce que je pense à la chienne, mais je ne suis pas sûre que la réponse te convienne. Il va être temps de jouer franc jeu maintenant. Est-ce le bon moment ? Comme s’il pouvait y avoir un bon moment. Allez, je me lance. Oh, mais tu allais dire quelque chose, Fanny. A toi l’honneur.

« Ecoute, je vois bien que cette nouvelle est un choc pour toi. Tu ne t’y attendais pas, et on n’en avait jamais vraiment parlé… Mais voilà, il va y avoir un nouvel être dans ta vie maintenant. »

« Je… »

« Non, écoute-moi. Aude m’a parlée. Elle m’a tout dit. Je suis au courant de tout. De votre amour, de vos projets, de ton déménagement. Je suis au courant et je l’accepte. Tu as mis ta vie entre parenthèses pour t’occuper de moi. Tu mérites d’être heureux. Je vais poursuivre ma vie ici, de mon côté, mais on viendra te voir chaque fois que ce sera possible, je te le promets. Je vais mieux maintenant. J’ai appris à être indépendante, et puis, il y a Vincent, je ne suis pas seule. Ne t’en fais pas, papa, tout va bien se passer ».

FIN

◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊

Vous avez le droit ne pas aimer, de la trouver inaboutie (moi-même je ne suis pas allée au bout de ce que je voulais faire faute de temps) (que j’ai encore une fois mal géré), je ne le prendrai pas mal, promis 🙂

Et avec tout ça j’ai oublié de vous dire ce que j’ai gagné ^^ :

– un bon d’achat de 10E aux éditions Val Sombre à valoir sur leur catalogue.
– un pack cadeau contenant deux à quatre livres : pack graphique, pack découverte du Japon ou pack frisson. Je pourrai choisir le mien quand le premier gagnant aura choisi le sien 🙂

Encore une belle expérience, et tout cela grâce à Lilith, la chef du club de lecture qui a assuré, y a pas à dire 🙂

Publicités

39 réflexions au sujet de « Ma participation à un concours d’écriture »

  1. Mais c’est trop bien !!! Tu sais pourquoi tu as gagné, en dehors de ton talent bien entendu !… C’est pour cette fin qui m’a foutue un vrai sourire. C’est beau.

  2. Sincèrement, j’aime beaucoup 🙂 tu as vraiment une belle écriture ! Il fut un temps j’aimais bien écrire également mais là par faute de temps …
    En tout cas félicitations 🙂

  3. J’avais réussi à me remettre de mes émotions de ce matin mais là j’ai à nouveau le coeur qui bat fort en vous lisant, merci infiniment ❤

  4. Encore bravo à toi !

    J’espère que tu aimeras tes cadeaux 😉

    ( j’aime beaucoup le terme de Prêtresse, ça me va bien je trouve !)

    1. Merci Lilith !

      Pour les cadeaux je suis sûre que ça me plaira, tant que ce sont des livres j’ai le sourire :)) Et puis je suis en mode guimauve, ça me ressemble pas, mais tous ces retours c’est la plus belle des récompenses 🙂

      Merci encore pour tout ça 🙂

    1. Ca me fait plaisir, surtout que n’ayant fait lire ma nouvelle à personne avant de l’envoyer je ne savais pas si j’avais réussi mon effet de surprise !
      Ton texte était sublime Nyra, un de mes préférés. Continue !!

  5. Tu nous caches encore d’autres talents comme ceux-là ? (juste pour savoir ^^) Je n’ai pas du tout venir la fin (j’adore être surprise de cette façon-là) et c’est vraiment agréable à lire de bout en bout. Pas étonnant que tu aies été deuxième. 😉

  6. J’avais voté pour toi après NyrA et avant Louis ❤
    Vraiment trois textes au dessus du lot ! Bravo encore une fois pour ta deuxième place ❤

    Par contre, ça n'était pas qu'un concours d'écriture, mais je chipote ;D

  7. Merci beaucoup Dawn ^^ Puisqu’on en est aux confidences j’avais aussi voté pour toi et Louis ,) Ton dessin est trop beau et je vais le garder dans mon fichier d’images, c’est une très belle idée et tu l’as vraiment bien exploitée 🙂

  8. Wow ton texte est superbe ! Moi aussi j’en ai presque eu les larmes aux yeux, et la fin est exquise et très bien amenée, c’est génial ! J’attend ton premier roman maintenant 😉

  9. Merci beaucoup pour tous vos messages, je suis très touchée.
    Ecrire n’est pas encore un plaisir spontané, mais vos retours modifient totalement ma perception des choses. Je voyais ça comme une activité solitaire, je constate maintenant que l’écriture peut aussi être un partage, sans chercher à être publié. Vous me donnez envie de laisser courir ma plume un peu plus souvent 😉

    Un grand merci à tous 🙂

  10. Personnellement, cette nouvelle était en tête de mon top 3 et comme tu le sais, puisque je t’ai demandé la permission avant, je l’ai mise sur mon blog.

    Pour être honnête, au cour de ma lecture je me disais que le style était bon, ça coulait bien, mais que l’histoire était d’un ennui et d’un commun terrible (la nana pas stable, lui qui se barre avec sa meilleure amie, elle qui est enceinte, LE PIRE qui lui dit qu’elle le sait et qu’elle est contente… ) et que pour ce thème, le coup de « je suis enceinte » manquait d’originalité.

    Et puis là, la chute arrive. Juste la dernière phrase, celle qui me tardait de lire pour enfin passer à un autre texte, et BAM un gros sourire sur les lèvres, un trop plein d’amour et de tendresse dans le cœur et même, presque une envie d’appeler mon père!!

    Très forte, tu as su tenir le suspense jusqu’au bout et d’une histoire presque commune (hormis le coup de la meilleure amie 😉 ) faire quelque chose de touchant!

    BRAVO!!

    Vivement la prochaine nouvelle!!!!!!!!!

  11. C’est super touchant Pomme ❤
    La première partie de ton comm me fait rire xD Et ce que je retiens c'est qu'il s'est passé exactement ce que je voulais. J'avais envie de faire comme cet artiste qui fait plein de dessins qui ne riment à rien sur un tableau noir, et quand il lance ses paillettes et qu'un portrait apparait, il révèle la magie de ce qu'il vient de faire.
    Alors tant mieux si c'était d'un ennui et d'un commun mortel au début, l'ascenseur émotionnel n'en est que plus fort. Je suis ravie que mon stratagème ait fonctionné ^^

  12. Bonjour Natiora, Syl. m’a vivement conseillé de venir te lire !^^ Eh bien dis-moi pour quelqu’un qui n’aime pas écrire, chapeau ! La chute est parfaite, ni trop, ni trop peu et tu as vraiment un style « musical » ! J’espère que tu vas continuer, ça doit rassurer d’avoir un prix surtout quand on ne s’y attend pas !!! 🙂

    1. C’est gentil à Syl. de t’avoir engagée à passer me voir ^^
      Merci beaucoup pour les compliments, ça me fait très plaisir 🙂
      A bientôt !

  13. hum,, un peu désolé de voir et lire ce texte que maintenant !
    Il est surprenant et passe bien, fonctionne bien !! J’aurai peut être travaillé autrement, ou un peu plus le troisième paragraphe… Tu fais des phrases courtes de présentation du mec pour lancer ensuite sa réflexion sur Aude… Puis tu tiens l’intrigue en argumentant, puis tu fais le retour par un style de contre-pied !! C’est bien vu !
    C’est marrant, tu donnes les prénoms des deux nanas et celui de l’enfant, mais pas celui du père ! … il y a une raison ?
    Très phallique ta photo du boomerang … !!!

  14. Merci de m’avoir lue 🙂
    Et merci pour tes remarques, c’est toujours intéressant et utile ! J’aurais pu mieux travailler le texte, c’est vrai, mais j’avais peur de compromettre l’effet de surprise de la fin. Et apparemment ça a fonctionné donc pour moi c’est mission réussie malgré tout ^^
    Quant aux prénoms c’est simplement qu’on a l’histoire du point de vue du père, donc il me semble normal qu’il ne se nomme pas. Et sa fille s’adresse à lui avec ce mot, « papa ».
    Et je ne vois pas de quoi tu parles !!!! xD

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s