« Cette nuit-là », Linwood Barclay

Lorsque j’ai vu que ce thriller faisait l’objet d’une LC pour le Club de Lecture, je n’ai pas hésité à m’inscrire. Cela faisait quelques temps que ce roman me faisait de l’oeil…

Résumé : en 1983, Cynthia a 14 ans. Elle a fait le mur, est rentrée ivre chez elle après que son père est allée la chercher, et dort d’un sommeil de plomb. Lorsqu’elle se réveille, elle n’entend pas les bruits habituels dans la maison, qui semble être vide. Qui est vide. Ses parents et son frère ne sont plus là. 25 ans plus tard, elle ne sait toujours pas ce qui s’est passé cette nuit-là.

Mon avis : près de 500 pages dévorées en deux jours. Cela pourrait suffire à vous montrer comme j’ai aimé ce thriller mais je vais tâcher de développer un tant soit peu.

L’histoire commence avec le flash-back, en 1983. Cynthia se rend compte que sa famille n’est pas là, les voitures non plus, et au lycée elle se demande ce qui a bien pu les pousser à partir si tôt tous les trois. Puis nous sommes projetés 25 ans plus tard. Cynthia est marié avec Terry, professeur, et ils ont une petite fille de huit ans, Grace. Ce passé pourrait être derrière eux mais Cynthia ne s’en est jamais remise, et on la comprend. Mais surtout, des choses étranges commencent à se produire : elle reçoit tout d’abord un mystérieux coup de fil lui disant que sa famille lui pardonne, puis alors que la petite famille rentre chez elle elle trouve sur la table le vieux chapeau du père de Cynthia.

Contrairement à ce que à quoi on pourrait s’attendre, c’est Terry que nous suivons tout au long du récit. Pour deux raisons. La première, c’est qu’il se sent impliqué car il s’agit de la famille de sa femme, et qu’elle souffre énormément de leur absence et du mystère qui demeure. La deuxième, cest que cela permet aussi de se distancier par rapport aux évènements qui arrivent. Car Cynthia est tellement obsédée par cette affaire qu’on se demande à un moment si ce n’est pas elle qui invente tout et met en scène les réapparitions d’objets. Pour que ce doute s’installe il fallait nécessairement un oeil extérieur.

Le début est un peu long à se mettre en place. Comme je lis rapidement cela ne m’a pas gênée mais si on lit quelques pages par jour on peut vite s’ennuyer pendant les cent premières pages. Mais ensuite tout s’enchaîne assez vite, avec des révélations, des meurtres, des doutes et des interrogations, les ingrédients de base d’un thriller, classiques mais toujours efficaces, voire indispensables. Terry n’a pas d’autre choix que d’enquêter lui-même, à la mesure de ses moyens, et nous suivons donc ses avancées chaotiques mais pertinentes. C’est un personnage très attachant, tenace et courageux, fou de sa femme, mais aussi lucide et pragmatique. Je n’en dirai pas plus sur le cours que prend l’histoire pour vous laisser le plaisir de la découvrir par vous-même.

Linwood Barclay a aussi le talent de nous suspendre à son texte. Le rythme et l’écriture sont très fluides, ça coule tout seul, on avale les pages sans s’en apercevoir. Bravo aussi à la traductrice qui a fait un travail remarquable, on n’a vraiment pas l’impression de lire un texte traduit.

Et la question qui fâche : est-ce qu’après ce suspense haletant la fin est à la mesure de nos attentes ? Vous, je ne sais pas, mais moi, je suis à la fois bluffée et très émue…

J’ai Lu, ISBN 978-2-290-02354-9, 475 pages, 7,10 €

 

Publicités

14 réflexions au sujet de « « Cette nuit-là », Linwood Barclay »

  1. J’avais vu un avis sur une chaîne vidéo et l’ai donc acheté et ton avis me donne encore plus hâte de le lire !! 🙂

  2. Je veux bien ^^
    Par contre, tu me diras si j’ai le temps de le lire ou si tu préfères que je le priorise (j’ai mis 6 mois pour lire le livre de Camille avec tout ce que j’avais avant.., j’voudrais pas que ça t’embête (moi j’en dors plus la nuit quand mes livres sont trop longs à revenir! Je t’ai déjà dit que j’avais des touquettes?)

  3. Moi qui adore les bons polars et les bons thrillers, je suis ravie par ce billet ! J’avais entendu parler de ce livre aussi, et j’hésitais à me l’acheter, mais je pense que tu viens de me convaincre 🙂

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s