« La marche du crabe » tome 1, Arthur de Pins

J’ai entendu parler de cette BD à l’occasion de la sortie récente du deuxième tome. Il s’agit d’une trilogie, adaptée de la série animée La Révolution des crabes réaliséee par Arthur de Pins lui-même, et qui a remporté le Prix du Public 2004 au Festival d’Annecy.

Résumé : les crabes de l’espèce cancer simplicimus vulgaris ne savent pas tourner et sont condamnés à marcher éternellement sur le même axe. Deux crabes sont amis et voient donc toujours les mêmes huîtres accrochées au même rocher, le même crabe qui a eu la malchance de naître entre deux rochers, la même bouteille qu’il faut escalader… jusqu’au jour où deux enfants prennent un des crabes dans leur seau, laissant le second seul au monde. Mais en fin de compte, il va trouver un autre crabe, avec lequel il va révolutionner la vie de l’espèce en trouvant le moyen de changer d’axe : si les deux crabes sont dans des axes différents, il suffit de grimper sur le dos de l’autre pour se déplacer autrement.

Pendant ce temps, sur la plage, les militants Greenpeace préparent une opération pour protester contre l’installation d’un pipe-line sous la mer. Le point de rencontre entre nos crabes et Greenpeace se fait par le biais d’un journaliste qui prép!are un documentaire sur la menace d’extinction qui pèse sur les crabes à cause des bouleversements de leur écosystème.

Mon avis : coup de coeur !!!

Je me suis régalée. Les dessins ne correspondent pas du tout à ce que je lis d’habitude, ils font plus dessin animé justement, et ça m’a transportée au bord de cette plage au milieu de ces petits crabes si attachants. Mon préféré est le crabe principal, Soleil. Un ronchon, cynique, qui sait se montrer exalté quand il faut.

J’ai beaucoup aimé le ton employé. J’en avais eu un aperçu avec le teaser du deuxième tome qui parodie la série Bref et même si les deux séries sont totalement diférentes dans le propos je pense qu’on rit de la même manière, que la façon d’aborder les choses y est la même. Donc c’est un humour sans joie qui m’a fait exploser de rire à plusieurs reprises.

Et puis il y a ces p’tits crabes, Bateau notamment qui se demande si on a le droit de grimper sur le dos de l’autre, si ce n’est pas contre nature. D’ailleurs au départ ces crabes n’ont pas de nom, puisqu’ils se croisent une fois sans ne jamais se revoir. Pour l’accouplement c’est pareil, pas de parade nuptiale, on se croise, tac tac, et à jamais ! Le fait de pouvoir se déplacer où bon leur semble via le transport à dos de crabe remet en cause toutes leurs habitudes de vie ! Mais il faut se méfier des tourteaux, qui voient d’un mauvais oeil que les p’tits crabes se sentent pousser des ailes. Ce sont les caïds de la mer, trois bigorneaux pour les droits de passage sinon le prix à payer est une patte en moins.

La vie hors de l’eau est toute aussi réjouissante à suivre. Le journaliste veut à tout prix étudier ces crabes alors que le producteur rêve Kenya, lions et gazelles. Mais il ne se laisse pas démonter et part avec son cameraman sur les plages de Charente Maritime (j’ai adoré le coup de la carte postale ^^). Là il rencontre un bobo, le secrétaire général de Greenpeace France (*sourire*), qui parle de ce projet de pipe-line. Cette intrigue est presque secondaire, ce qui nous intéresse le plus est de suivre les crabes, mais comme elle est bien menée on prend aussi plaisir à la lire, et surtout, c’est ce qui amène la page finale, la cerise sur le gâteau qui provoque stupeur et éclat de rire en même temps. Et qui me donne aussi furieusement envie de lire le deuxième tome. Dès qu’il est dispo à la médiathèque, je lui saute dessus !

Et pour en savoir plus, voici le site officiel de la BD !

Retrouvez les autres billets BDs du jour chez Mango !

Noctambule, ISBN 978-2-3020-1266-0, 109 pages, 17,95 €

Publicités

15 réflexions au sujet de « « La marche du crabe » tome 1, Arthur de Pins »

  1. Je connaissais le court-métrage que j’avais vu à deux reprises dans des festivals et c’est du très très bon. Dans la bd il manquera quand même la voix du crabe qui faisait beaucoup, mais je suis sur que le résultat doit être tout aussi excellent dans son genre 🙂

  2. Difficile de faire le rapprochement avec Zombillenium pour ce que j’en ai vu. Je note. Je suis une novice très sérieuse et avide d’apprendre…

    1. Je ne suis pas encore une experte en BD, il y en a tellement ! Mais petit à petit je me fais ma bdthéque et cette BD là figure en bonne position 🙂

  3. Une Bd surprenante au premier abord mais que j’ai beaucoup aimée aussi. La trouvaille de la fin, j ‘ai adoré et bien ri comme toi!

  4. Je suis aussi tentée par cette BD dont le sujet est original. Je n’ai pas vu le court-métrage donc ce sera une vraie découverte : tant mieux !

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s