« Bride Stories », Kaoru Mori

Voici mon premier billet dans le cadre des « BDs du mercredi ». Kesako ? Chaque mercredi quelques blogueurs viennent vous parler d’une bande dessinée, ou d’un manga, ou d’un comics, en clair d’un ouvrage qui rentre dans la catégorie du neuvième art. L’idée a été lancée par Mango en été 2010, bientôt rejointe par un « petit » groupe d’amoureux de la BD. Je ne m’engage pas à publier chaque semaine, mais l’idée de vous donner rendez-vous de temps en temps pour un papotage BD me plait assez.

 

 

 

 

 

 

Et aujourd’hui je commence par un gros coup de coeur : la série Bride Stories, dont le premier tome est sorti en juin 2011 et le troisième en décembre. Le manga vient tout juste d’être primé à Angoulême en obtenant le prix intergénérations.

Résumé : l’histoire se passe en Asie centrale, non loin de la mer Caspienne, au 19è siècle. Amir, jolie jeune fille de 20 ans, arrive dans un village qu’elle ne connait pas car son clan l’a mariée à Karluk, 12 ans. Amir est d’un caractère aimable, serviable, enjoué, et elle s’intègre donc très bien à la vie et à la famille de son mari. Un explorateur anglais partage leur quotidien, afin de rendre compte à son retour de la vie dans ces contrées lointaines. C’est un personnage très amusant, parfois naïf, et surtout très respectueux des coutumes de ce peuple. Il pose plein de questions sans ne jamais en juger les réponses. La vie suit son cours, jusqu’à ce que la famille d’Amir se mette en tête de la récupérer pour la marier à un autre garçon, suite au décès de son épouse. Mais dans le clan Eyhon personne ne compte les laisser faire.

Mon avis : c’est une belle histoire comme je les aime, qui nous plonge dans d’autres temps, d’autres cultures, d’autres coutumes. On suit Amir dans sa nouvelle vie et son adaptation au quotidien du village. Elle est pleine de ressources, futée, sait chasser mieux que quiconque, et toute la famille est en admiration devant cette femme souriante et infatigable. Kaoru Mori en profite aussi pour glisser de superbes planches sur l’artisanat local de l’époque : la broderie, la préparation du pain, le travail du bois…

Les planches sont toutes magnifiques, les vignettes foisonnent de détails minutieux, notamment les parures des femmes et les étoffes qui sont étonnamment chatoyantes pour un ouvrage sans couleurs. Ceci explique aussi le laps de temps entre chaque tome, c’est un travail très fastidieux pour Kaoru Mori, mais ô combien estimable.

Le premier tome est une mise en place de l’histoire, aussi il ne se passe pas grand chose d’extraordinaire. J’aime beaucoup cette peinture d’un autre mode de vie. On ne s’ennuie pas pour autant, on apprend à connaîtres les personnages, et les villageois à connaître Amir. Le deuxième tome rentre un peu plus dans l’action, puisque le clan de la jeune mariée s’est mis en tête d’aller la chercher. Le troisième est totalement différent, puisqu’on suit l’explorateur Smith, en route vers d’autres aventures, mais toujours en Asie centrale. Il va croiser d’autres tribus, et vivre des expériences assez inédites…

C’est vraiment une très belle série, émouvante et drôle. On s’attache très vite aux personnages, personnellement j’adore Amir. Elle est pleine d’enthousiasme, douée pour tout, la fille parfaite ! Le seul point qui m’a un peu dérangée, c’est ce mariage. Voir la femme de  20 ans avec un p’tit bonhomme de 12 ans clairement mal à l’aise dans certaines situations me mettait moi-même mal à l’aise. Il m’a fallu un temps d’adaptation avant de remettre les choses en contexte. Mais mis à part ce détail c’est une série que je vous recommande chaudement.

Retrouvez les autres billets BDs du jour chez Mango !

Publicités

14 réflexions au sujet de « « Bride Stories », Kaoru Mori »

  1. Oui tout pareil que Noukette ,, beinvenue aux Bd du mercredi, j’y suis depuis peu … et chouette première avec la storie Brides ! Primées à Angoulème qui plus est ^^

  2. Le 3e tome, je ne l’ai pas encore lu, et je suis un peu inquiet. J’avais vraiment beaucoup aimé Amir et son mari, et j’aurai aimé passer plus de temps en leur compagnie. Retrouverais-je un plaisir similaire avec de nouveaux personnages?

    1. Bonjour Yaneck !
      Ne t’en fais pas, l’histoire est toujours prenante, et on retrouve Amir et Karluk, même si on les voit moins que dans les deux premiers tomes.

  3. Je viens tout juste de m’acheter le troisième tome. J’ai beaucoup aimé les deux premiers. Surtout le deuxième, avec son histoire des motifs transmis de mères en filles, qui m’a émue.

  4. Merci de ta visite chez moi. Et surtout merci de m’avoir fait connaître les chroniques de l’imaginaire. Tu l’as mentionné en t’inscrivant sur le forum et je suis allée voir de quoi il retournait.
    Je ne connaissais pas ce site.
    Je suis très heureuse de rejoindre votre équipe. J’ai envoyé ma liste à Yannick, je suis impatiente de voir ce qu’il y aura dans le colis. C’est Noël toutes les semaines ou tous les 15 jours, je n’ai pas encore tout compris.
    En tout cas mille mercis.
    Je mets ton blog dans les favoris du mien.

  5. C’est Noël quand le chef estime que ça vaut le coup de faire un envoi, c’est-à-dire que si tu n’as qu’un livre d’attribué il va attendre que tu en aies d’autres, pour regrouper les SPs.
    Et pour tes demandes le mieux c’est de passer par la mailing list, comme ça on sait qui demande quoi 😉
    A bientôt, biz 🙂

  6. Je ne suis pas énormément fan de manga, mais celui ci me donne drôlement envie 🙂 J’ai lu les premières pages qui sont disponibles sur le site de la maison d’édition, et je pense que je me laisserai tenter à un moment 😀

A vous les micros !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s